Academie

 

Détail

Conformément aux missions telles qu'elles sont définies par la loi qui l'a créée, notamment, la promotion de la recherche scientifique et le soutien aux propositions destinées à contribuer à éclairer les pouvoirs publics sur les décisions relatives aux questions scientifiques ayant un impact sur la vie sanitaire, sociale et économique des citoyens, l'Académie Hassan II des Sciences et Techniques :

    1) Rappelle son soutien total, et sans réserve, à toutes les décisions médicales, sanitaires, sociales, économiques et organisationnelles prises par les pouvoirs publics, sur instructions de Sa Majesté Le Roi que Dieu l'Assiste, pour faire face à la pandémie du COVID 19, décisions qui ont été soutenues par toute la communauté nationale, applaudies par la presse internationale dans sa diversité, et saluées par de nombreux pays, comme exemple d'une stratégie globale, cohérente, courageuse et pro- active.

    2) Renouvelle son admiration des réactions positives de toute les couches sociales du pays qui ont adhéré sans réserve aux décisions difficiles prises dans le cadre de la lutte contre la pandémie, et malgré les inconvénients en lien avec les nécessaires restrictions de libertés qu'imposent le besoin fondamental et décisif de couper la chaine de transmission du virus et l'expansion de la pandémie dont les conséquences auraient été dramatiques, en termes de nombre de personnes infectées, de pertes humaines et de conséquences sociales et économiques encore plus graves.

    3) Enregistre avec une grande admiration et une réelle satisfaction l'esprit d'initiatives créatrices et les nombreuses activités d'innovation de nos universités, nos ingénieurs et nos entreprises qui ont su apporter des solutions nationales à des problématiques techniques en lien avec la pandémie et ses conséquences, contribuant ainsi à l'émergence de la volonté nationale à tirer profit de nos compétences et renforcer notre autonomie scientifique et technologique. Dans ce cadre, l'Académie appelle l'ensemble des chercheurs marocains à redoubler d'efforts pour hisser encore plus haut la recherche scientifique nationale, et notamment la recherche biomédicale, en fédérant leurs travaux et en faisant participer d'une manière plus forte leurs collègues de la diaspora, et d'intégrer, autant que possible, leurs travaux dans la recherche internationale grâce au renforcement de la coopération scientifique internationale.

    4) Tient à exprimer à nouveau son admiration pour tout l'appareil de l'Etat, et notamment aux personnels sanitaires, dans leur globalité, médicaux, paramédicaux et de soutien, civils et militaires, publics et privés, qui n'ont ménagé aucun effort dans la lutte contre la pandémie Covid 19, bravant les risques d'infection et restant mobilisés jour et nuit pour sauver des vies, alléger les souffrances et exprimer leur empathie.

    5) Appelle les pouvoirs publics à continuer de soutenir toutes les mesures sanitaires, quel qu'en soit le prix économique et financier, pour gagner la bataille de lutte contre la pandémie, notamment, lors de la période du dé-confinement, dont dépend en grande partie le succès.

    Dans ce cadre, l'Académie Hassan II des Sciences et Techniques (tout en prenant en considération les aspects multiples, sanitaires, économiques et sociaux de l'impacts de la pandémie), et pour rester dans son domaine de responsabilité et d'action, exprime par le présent communiqué les éléments suivants relatifs au processus de dé-confinement :
      L'instauration d'une stratégie globale, cohérente et durable, comprenant, notamment :
    • Une sortie progressive aussi bien dans le temps que dans l'espace, basée sur l'évolution épidémiologique, la surveillance de la circulation virale sur les territoires, ainsi que d'éventuelles tensions sur les systèmes de santé, notamment en ce qui concerne les capacités nationales et locales en lits de réanimation et d'assistance respiratoire,
    • L'obligation pour tous les citoyens de rester très vigilants quant au respect des règles de vie individuelle et sociale qui ont prévalu durant la période de confinement, et de ne pas considérer le dé-confinement comme un retour rapide, total et définitif, aux conditions d'avant la pandémie, mais une phase d'une extrême délicatesse, qui ne peut qu'être progressive et adaptée aux évolutions des situations épidémiologiques, au niveau national et territorial, exigeant encore davantage d'esprit citoyen et de responsabilité collective. Ces exigences sont encore plus nécessaires pour les personnes vulnérables (personnes âgées et celles présentant des co-morbidités telles que des maladies chroniques, immunologiques ou soumises à des traitements immuno- supresseurs ;
    • L'élargissement et l'augmentation des tests diagnostiques, tests PCR et si possible les tests sérologiques adaptés, avec isolement des personnes infectées et de leur entourage, durant au moins quatorze jours, ainsi que le traitement systématique en milieu hospitalier des personnes testées positives, la détection et l'identification de toutes les personnes contacts grâce à l'utilisation des moyens numériques et les possibilités qu'offre l'intelligence artificielle, dans le respect total de l'anonymat, des libertés individuelles que la Constitution assure à tout citoyen, ainsi que le respect des données personnelles que la loi garantit.
    • L'impérieux besoin de continuer à respecter les gestes barrières, la distanciation physique et sociale, en évitant tout rassemblement, de quelque nature qu'il soit, et en continuant à respecterl'obligation du port du masque dans les espaces publics, et ce, durant encore plusieurs semaines, voire deux ou trois mois, et tant que la circulation du virus continue,


    L'Académie, tout en s'engageant, dès à présent, à promouvoir la recherche biomédicale en encourageant la constitution, par appels à projets, de pôles de compétences, regroupant chacun plusieurs unités de recherche, notamment dans les domaines de virologie, de bactériologie, d'immunologie, de sérologie, d'épidémiologie ainsi que sur les plans de la modélisation et de la technologie, qu'elle entend soutenir financièrement, renouvelle sa proposition relative à la création d'une structure nationale regroupant les chercheurs et les unités en biomédecine, en orientant leurs priorités nationales d'actions, et en encourageant financièrement leurs projets de recherche.


 

Document sans titre
Plan du site

L'Académie 

Activités 

Actualités

Publications 

Fonds documentaire 

Coopération 

Lien utiles 

 

Académie Hassan II des Sciences et Techniques
Km 4, Avenue Mohammed VI – Rabat
Tel : (212 5) 37 75 01 79 | 37 63 53 76 | 37 63 53 77
fax : (212 5) 37 75 81 71