Academie

 

Détail

Sylviane Muller a dirigé l'UPR CNRS Immunopathologie & Chimie Thérapeutique à l'Institut de Biologie Moléculaire et Cellulaire de Strasbourg (2001-2017) dont elle a été le Directeur adjoint (2013-2016) puis le Directeur (2016-2017). Elle est aujourd'hui co-responsable de l'équipe Neuroimmunologie & thérapie peptidique de l'UMR CNRS Biotechnologie et signalisation cellulaire (ESBS), hébergée à l'Institut de science et d'ingénierie supramoléculaire (ISIS) à Strasbourg. Dr en biochimie et biologie moléculaire (1978) et Dr ès Sciences (1984) de l'Université de Strasbourg, elle a réalisé un post-doctorat de 2 ans au Max-Planck Institute d'Immunobiologie de Freiburg (Allemagne). Elle est Professeur à l'Institut d'Etudes Avancées de l'Université de Strasbourg, titulaire de la Chaire d'Immunologie thérapeutique. Depuis 2011, elle dirige le LabEx Centre de recherche du médicament Medalis, lié à l'IDEX de l'Unistra, centré sur le cancer et l'inflammation (~200 personnes). Elle est codétenteur d'une trentaine de brevets pour la plupart licenciés et est co-fondateur de deux sociétés issues du laboratoire (Neosystem 1986, aujourd'hui Polypeptides, et ImmuPharma-France 2002). Elle a dirigé près de 25 thèses de doctorat et encadré plusieurs post-doctorants. Elle a été invitée à une soixantaine de congrès internationaux en tant que conférencière et a été co-organisatrice de 11 congrès internationaux majeurs dans le domaine de l'autoimmunité. Elle a été experte scientifique dans divers comités scientifiques (académiques et de sociétés de biotechnologie et pharmaceutiques) nationaux et internationaux; elle est membre de plusieurs comités éditoriaux de journaux scientifiques. Elle a participé à plusieurs contrats européens (2 en cours). Elle est Vice-leader du comité « Translation » du COST européen Transautophagy (2016-2020). Elle est membre du Comité consultatif de l'EUCOR (Campus européen) depuis 2018.

La recherche qu'elle anime avec son équipe est centrée sur la réponse autoimmune, notamment dans le lupus systémique. L'objectif de cette recherche menée chez l'homme et à l'aide de plusieurs modèles murins autoimmuns, est de comprendre les mécanismes moléculaires et cellulaires complexes mis en jeu en amont de la perte de tolérance immunitaire et de définir des voies thérapeutiques innovantes basées sur le développement de peptides et peptidomimétiques synthétiques capables d'intervenir de manière ciblée dans la restauration de la tolérance au soi. Des essais cliniques avancés de phase III exploitant l'un des peptides générés et développés dans son équipe (brevet CNRS) sont actuellement en cours au niveau international chez des patients autoimmuns.

L'activité scientifique de Sylviane Muller a donné lieu à 261 articles dans des journaux internationaux à comité de lecture, 107 revues et chapitres de livre ainsi qu'à la publication d'un livre sur l'immunochimie des peptides. Sylviane Muller a reçu la médaille d'argent du CNRS (2009), le prix Paul Ehrlich (2015), la médaille de l'Innovation du CNRS (2015) et le Grand prix Léon Velluz de l'Académie des Sciences (2016). Elle a été nominée à l'European Inventor Award 2017 (catégorie recherche) et a reçu le Prix de l'innovation de la Fondation Arthritis (2017). Elle est chevalier de l'Ordre de la Légion d'Honneur (2010) et Officier de l'Ordre du Mérite (2016).

Sylviane Muller a dirigé l'UPR CNRS Immunopathologie & Chimie Thérapeutique à l'Institut de Biologie Moléculaire et Cellulaire de Strasbourg (2001-2017) dont elle a été le Directeur adjoint (2013-2016) puis le Directeur (2016-2017). Elle est aujourd'hui co-responsable de l'équipe Neuroimmunologie & thérapie peptidique de l'UMR CNRS Biotechnologie et signalisation cellulaire (ESBS), hébergée à l'Institut de science et d'ingénierie supramoléculaire (ISIS) à Strasbourg. Dr en biochimie et biologie moléculaire (1978) et Dr ès Sciences (1984) de l'Université de Strasbourg, elle a réalisé un post-doctorat de 2 ans au Max-Planck Institute d'Immunobiologie de Freiburg (Allemagne). Elle est Professeur à l'Institut d'Etudes Avancées de l'Université de Strasbourg, titulaire de la Chaire d'Immunologie thérapeutique. Depuis 2011, elle dirige le LabEx Centre de recherche du médicament Medalis, lié à l'IDEX de l'Unistra, centré sur le cancer et l'inflammation (~200 personnes). Elle est codétenteur d'une trentaine de brevets pour la plupart licenciés et est co-fondateur de deux sociétés issues du laboratoire (Neosystem 1986, aujourd'hui Polypeptides, et ImmuPharma-France 2002). Elle a dirigé près de 25 thèses de doctorat et encadré plusieurs post-doctorants. Elle a été invitée à une soixantaine de congrès internationaux en tant que conférencière et a été co-organisatrice de 11 congrès internationaux majeurs dans le domaine de l'autoimmunité. Elle a été experte scientifique dans divers comités scientifiques (académiques et de sociétés de biotechnologie et pharmaceutiques) nationaux et internationaux; elle est membre de plusieurs comités éditoriaux de journaux scientifiques. Elle a participé à plusieurs contrats européens (2 en cours). Elle est Vice-leader du comité « Translation » du COST européen Transautophagy (2016-2020). Elle est membre du Comité consultatif de l'EUCOR (Campus européen) depuis 2018.


 

Document sans titre
Plan du site

L'Académie 

Activités 

Actualités

Publications 

Fonds documentaire 

Coopération 

Lien utiles 

 

Académie Hassan II des Sciences et Techniques
Km 4, Avenue Mohammed VI – Rabat
Tel : (212 5) 37 75 01 79 | 37 63 53 76 | 37 63 53 77
fax : (212 5) 37 75 81 71